Nathalie Bois Gigou


Nathalie est née le 17 décembre 1972,
elle est mariée et un enfant.

Elle est responsable de la communication du CFA de Tours.

Nathalie est passionnée de théâtre et de radio.

Episode 11

Depuis Rabelais, la Touraine est associée avec bonne chère, on y trouve des produits de qualités tels que le fameux fromage de chèvre, Sainte-maure de Touraine, la Géline, emblématique poule tourangelle, les Macarons de Cormery, les andouillettes de Vouvray, rillettes de Tours, rillons de Touraine, l’alose de Loire… On y trouve des potagers et des vergers, des asperges et des fraises délicieuses cultivées le long de la Loire ou du Cher qui justifient, peut-être, pour la Touraine, l’appellation de jardin de la France.

La notion de gastronomie a diverses interprétations, mais c’est à Tours que se trouve l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA) et le très réputé Institut du goût de Jacques Puisais.

C’est donc assez naturellement que Tours a été désigné l’une des quatre Cités internationales de la gastronomie (avec Lyon, Rungis et Dijon).

CFA Tours filière cuisine.

Le CFA Tours Alternance Formation participe à cette excellence gastronomique en proposant au cœur de la Touraine, un parcours de formation de niveau V (CAP) et Niveau III (BTS) aux métiers de l’hôtellerie-restauration. La filière cuisine propose par exemple ces formations :
CAP Agent polyvalent de restauration (1 ou 2 ans, niveau V)
CAP Cuisine (1 ou 2 ans, niveau V)
CQP Commis de cuisine (1an, niveau V)
MC Cuisinier en dessert de restaurant (1an, niveau V)
Bac Pro Cuisine (2 ou 3 ans, niveau IV)
BP Art de la cuisine (2ans, niveau IV)
BTS Hôtellerie Restauration option Arts culinaires (2ans, niveau III)

Le repas gastronomique des Français est inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco depuis 2015 et se présente ainsi:
Le repas gastronomique des Français est une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes, tels que naissances, mariages, anniversaires, succès et retrouvailles. Il s’agit d’un repas festif dont les convives pratiquent, pour cette occasion, l’art du « bien manger » et du « bien boire ». Le repas gastronomique met l’accent sur le fait d’être bien ensemble, le plaisir du goût, l’harmonie entre l’être humain et les productions de la nature. Parmi ses composantes importantes figurent : le choix attentif des mets parmi un corpus de recettes qui ne cesse de s’enrichir ; l’achat de bons produits, de préférence locaux, dont les saveurs s’accordent bien ensemble ; le mariage entre mets et vins ; la décoration de la table ; et une gestuelle spécifique pendant la dégustation (humer et goûter ce qui est servi à table). Le repas gastronomique doit respecter un schéma bien arrêté : il commence par un apéritif et se termine par un digestif, avec entre les deux au moins quatre plats, à savoir une entrée, du poisson et/ou de la viande avec des légumes, du fromage et un dessert. Des personnes reconnues comme étant des gastronomes, qui possèdent une connaissance approfondie de la tradition et en préservent la mémoire, veillent à la pratique vivante des rites et contribuent ainsi à leur transmission orale et/ou écrite, aux jeunes générations en particulier. Le repas gastronomique resserre le cercle familial et amical et, plus généralement, renforce les liens sociaux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *